Voyage en avion et fatigue vocale

Emmanuelle Trinquesse |  8 août 2019 |  , , ,

7 astuces pour prendre soin de sa voix quand on voyage en avion

Hier j'ai reçu un message qui m'inspire ce post.

Elsa, une amie chanteuse professionnelle m'écrit : « Dès que je prends l'avion je perds ma voix. J'ai des aigus laborieux et j'ai besoin de faire plus d'effort pour que le son sorte. Tu as déjà entendu parlé d'un tel souci ? Que puis-je faire pour limiter ce problème ? Je pars jouer à Montréal la semaine prochaine et je t'avoue que ça me stresse. »

Vous avez déjà expérimenté ce type de souci ? 

Moi oui ! Et clairement ça n'est pas agréable du tout. 

Et oui stressant lorsque l'on doit chanter ou animer une formation dans les heures qui suivent notre arrivée.

 

Pourquoi notre voix est-elle potentiellement altérée lorsque l'on prend l'avion ? 

Tout d'abord l'air conditionné rend l'air très très sec.

Et bien sûr ceci peut impacter nos cordes vocales qui oui comme la muqueuse de notre bouche s'assèche. 

Cette sécheresse a un réel impact sur la vibration de nos cordes vocales. 

Elles sont comme lourdes, ont des difficultés à s'accoler, on a l'impression de devoir faire plus d'efforts pour parler ou chanter. 

 

De plus cette sécheresse de l'air est souvent associée à un changement brutal de température.

Changement qui peut engendrer des crispations, des tensions musculaires surtout si comme moi lors de mon dernier voyage vous avez oublié votre pull dans votre valise. 

Et que la dite valise a été au dernier moment mise en soute par la charmante hôtesse de l'air, par manque de place dans l'avion…

Dans ce cas le voyage vous semble nettement plus long et inconfortable. (Je déteste le froid !!!)

Et les frissons sont une des manières de produire de la chaleur, c'est un clonus musculaire dont le seul but est de nous réchauffer.

 

Et puis il n'est pas rare que nous profitions du vol pour faire une petite sieste. 

Vous avez déjà observé les dormeurs de l'avion ? La tête sur le côté, respirant la bouche grande ouverte ? 

Là non plus je ne suis pas certaine que ce soit très bon pour nos muscles du cou.

Je ne sais pas si une étude confirme le lien entre le fait de dormir assis dans une position inconfortable et un trouble vocal mais personnellement si je dors dans une telle position je ressens assez rapidement une gêne voir une douleur au niveau cervical.

Ce qui est certain c’est que la respiration buccale n’aide pas !

 

Ainsi plusieurs raisons sont susceptibles d'avoir un impact sur notre geste vocal.

Les conséquences négatives sont plus ou moins marquées mais souvent ressenties par les chanteurs au moins pendant quelques heures après l'atterrissage.

Ils décrivent devoir faire plus d'effort, avoir une voix enrouée ou une sensation de gêne.

 

Mais alors comment faire pour limiter l'impact d'un vol en avion sur la qualité de notre voix ? 

Quelques petits conseils simples à mettre en place peuvent nous aider à préserver notre voix dans de telles conditions. 

 

Tout d'abord respirer par le nez. 

L'air sera ainsi filtré, réchauffé et surtout humidifié ce qui ne manquera pas de limiter les soucis liés à notre voyage. 

D'ailleurs en dehors du geste phonatoire ou d'une situation d'effort il est clairement préférable pour la santé de notre voix et notre santé générale de respirer par le nez. 

Mieux encore vous pouvez respirer par le nez dans un mouchoir humide. Simple mais efficace je trouve.

 

Humidifier

Il existe aussi des petits sprays buccaux que vous pouvez utiliser pour limiter cette sécheresse.

Ou tout simplement emmener un petit vaporisateur.

Si vous l'utilisez une fois par heure cela devrait limiter les symptômes. 

Des gargarismes peuvent aussi s'avérer profitables.

Boire suffisamment. 

Comme il est impossible de passer le contrôle de sécurité avec une bouteille d'eau on se retrouve souvent sans eau une fois dans l'avion. 

Prendre une gourde vide et aller la remplir après les contrôles de sécurité peut être une stratégie intéressante.

Et saviez-vous que même sur un vol low-cost vous pouviez demander un verre d'eau gratuitement ? 

On recommande généralement d'en boire minimum un par heure.

 

Prendre un pull voir une petite écharpe pour ne pas avoir froid. 

Plus un coussin si on souhaite dormir.

Cela vous évitera de vous crisper pour vous réchauffer et limitera l’effet néfaste d’une mauvaise position pour dormir.

 

Bouger

Et si le vol est assez long se lever si possible une fois par heure peut limiter l'immobilité et donc les tensions associées à la position assise prolongée.

Pas toujours simple de s’étirer mais de petits mouvements même assis nous seront profitables. (j’avoue là c’est la kiné qui vous parle, le mouvement c’est la vie !)

 

Éviter de trop parler

Enfin dans l'avion il y a du bruit, un bruit sourd et profond. 

Pour parler à notre voisin nous faisons plus d'effort que pour une conversation normale. 

Et en plus nous le faisons en tournant la tête ce qui là encore n'est pas très fonctionnel. 

Je me suis fait avoir une fois en lisant Harry Potter à mon Loulou pour lui faire passer le temps et qu'il ne soit pas toujours le nez collé aux écrans. 

Erreur ! J'ai ressenti immédiatement que j'avais un peu forcé. Heureusement je n'animais la formation pour laquelle nous étions partis que 2 jours plus tard ce qui m'a laissé le temps de récupérer tranquillement.

Dans la mesure du possible mieux vaut donc garder les longues discussions passionnées pour plus tard ! 

 

Ne pas chanter dans la même journée

Si c'est envisageable il est effectivement préférable d'éviter d'avoir à chanter ou trop parler le même jour qu'un long voyage. 

En cas de légères fatigue vocale cela laissera à notre voix le temps de récupérer.

 

Une bonne douche et ça repart

Dernière petite astuce que je mets en place dès que j'arrive à l'hôtel je prends une bonne douche bien chaude en respirant profondément. Que ça fait du bien !!! 

D’une part ça relâche les tensions et d’autre part l’effet hammam permet d’humidifier légèrement les cordes vocales.

J'en profite pour faire quelques étirements. Je trouve que ça m'aide à bien mieux gérer cette petite fatigue vocale.

 

Voilà j'espère que cet article pourra vous aider à maintenir votre voix en pleine forme pendant vos voyages en avion.

Certains conseils s'appliquant d'ailleurs aux voyages en train ou en bus !

 

Et bien sûr comme toujours si vous trouvez que votre voix reste fatiguée un peu trop longtemps je vous invite à consulter un médecin ou un ORL phoniatre.

 

Si vous avez d'autres astuces pour prendre soin de sa voix en voyageant n'hésitez pas à les partager en commentaires, l'union fait la force.

Pour en découvrir plus...

Libérer sa langue pour libérer sa voix

Libérer sa langue pour libérer sa voix

1 octobre 2013

La langue nous parle :

La langue peut faire partie des verrous très fréquemment rencontrés et qui peut bien souvent entraver la liberté du geste vocal. On estime qu’au moins. 2 vocalistes sur 3 présentent une hypertonie linguale ou des parafonctions gênantes. Petit rappel: la langue a une taille plus conséquente que ce que l’on s’imagine souvent. Cet organe compte pas moins de 17 muscles, 8 pairs et un impair, qui veulent bien souvent trop participer lors de l’émission vocale. Ainsi la langue a des liens anatomiques directs avec l’os hyoïde (donc le larynx…), la mâchoire, le pharynx, OAA… Mais plus encore car elle appartient à nombre de chaînes musculaires!!! (Et viscérales en prime…) Ainsi son rôle sur la régulation posturale est très important! Autrement dit vouloir améliorer sa posture, son alignement sans s’arrêter à la case langue peut s’avérer discutable… Ok, alors quelles sont les fonctions de la langue ?

Conférence voix Dominique Morsomme

13 mars 2017 |  

Aujourd’hui j’aimerais vous partager la conférence qu’à proposée récemment Dominique Morsomme pour l’université de Liège « La voix dans tous ses états ».

La voix occupe une place prépondérante dans notre vie. Elle fait partie de notre identité. Sur un simple « allo », nous identifions aisément son propriétaire, plus encore nous sommes capables de détecter son humeur. Si elle s'enraye, elle perturbe non seulement notre capacité à communiquer, mais elle influence également la perception que l'auditeur a de nous. Elle fait l'objet de recherche au carrefour de domaines aussi variés que la médecine, la psychologie, la logopédie et la pédagogie. Nous débuterons cette conférence par voyager dans le monde de la voix via différents échantillons vocaux provenant des 4 coins du monde. Cette expérience auditive nous permettra de prendre conscience des nombreuses capacités de notre système vocale. Ensuite, nous tâcherons de comprendre son fonctionnement et ses caractéristiques. Nous discuterons des professionnels de la voix, ceux que vous croisez tous les jours, les enseignants, les orateurs, les présentateurs. Nous parlerons de la charge vocale et de ce qu'implique un métier à voix. Le concept de dysphonie, trouble de la voix parlée, sera abordé et nous verrons comment la médecine et la logopédie peuvent répondre aux plaintes de patients dysphoniques. Nous terminerons cet exposé par des extraits de films de rééducation afin que vous compreniez mieux en quoi consiste une rééducation vocale. Nous espérons ainsi rendre à la voix la place qu'elle mérite dans notre système social et humain.

Comment travailler sa voix

2 décembre 2012 |  , ,

Comment organisée son travail vocal

Je ne sais pas pour vous mais moi je suis un paradoxe ambulant… D’une part je trouve que les journées sont bien trop courtes et d’autres part quand j’ai enfin du temps je ne parviens pas toujours à l’optimiser.

Voici donc une petite réflexion qui je l’espère vous aidera à pratiquer plus efficacement…

Premièrement identifier 2 ou 3 objectifs vocaux tel que par exemple améliorer mes aigus.

Je laisse un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

S’abonner à la chaine YouTube

Aucun événement n'a été trouvé

jeu

16

Jan

Du 16 janvier 2020 au 27 mars 2021

Formation professeur de chant et de technique vocale

Montpellier et en ligne |  23 commentaires

Tout afficher