Respiration nasale, voix et chant

Emmanuelle Trinquesse |  13 août 2021 |  , , ,

Respiration nasale et respiration buccale, laquelle choisir pour le chant ?

Pendant la phonation vous est-il arrivé de ressentir que vous étiez trop tendu ? Trop crispé ? Que vous mettiez trop d'effort pour accéder à vos aigus ou pour vous faire entendre ?

La bonne nouvelle c'est que ça n'est pas du tout une fatalité.

C'est même le cas pour de très nombreux chanteurs, comédiens, enseignants…

Pour moi le confort vocal est une priorité.

Chanter même très bien mais en forçant ça ne peut pas durer dans le temps.

C'est trop coûteux, ça déclenche d'importantes tensions et on finit même par perdre le plaisir et l'envie de chanter.

Et c'est pareil pour la voix parlée.

Comment parler longtemps si on développe des crispations ?

Je parle volontiers de verrous vocaux, de freins qui entravent le bon fonctionnement du geste vocal…

Si vous voulez mieux comprendre de quoi je parle je vous invite à lire cet article où j'ai développé et explicité ce concept essentiel.

https://www.chantvoixetcorps.com/pour-une-voix-liberee/

Bon ok plus on chante ou parle en confort mieux c'est, c'est assez logique mais quel est le rapport avec la respiration nasale ?

Car oui cet article est sensé parlé de respiration…

Ok ok j'y viens…

Respiration nasale ou buccale ? 

Mais faisons d'abord quelques petits tests vous voulez ?

Cela illustrera mon propos et vous permettra oui de parler et chanter plus librement, sans tensions excessives.

Quelques petits tests pour une voix plus souple

Là maintenant tout de suite respirez-vous par le nez ou par la bouche ?

Si vous respirez là maintenant par le nez je vous invite à répondre aux questions suivantes :

  • votre bouche est-elle fermée ?
  • est-ce confort de la garder fermée ?
  • si vous vous allongez est-ce que vous respirez toujours par lee nez ?
  • cela vous semble-t-il naturel et facile ?

Si vous avez répondu oui à toutes ces questions vous avez une respiration nasale facile, fluide et spontanée. C'est loin d'être le cas pour tout le monde…

Si vous respirez là maintenant par la bouche je vous invite aussi à répondre à ces quelques questions :

  • votre nez est-il bouché ?
  • si vous essayez de prendre de l'air par le nez 10 fois de suite comment cela se passe-t-il ?
  • si vous fermez la bouche cela vous semble-t-il confortable ?

En répondant à ces quelques questions vous venez de faire une auto-évaluation  très importante.

Si vous respirez par le nez de manière simple et naturelle vous êtes respirateur/respiratrice nasal(e).

Si vous respirez par la bouche de manière spontanée vous êtes un respirateur/respiratrice buccal(e).

Si vous respirez par le nez et la bouche, que le choix n'est pas évident vous êtes respirateur/trice mixte.

Quel mode respiratoire adopter de préférence ?

Et bien en dehors de la phonation, dans la vraie vie, il est plus intéressant de respirer par le nez.

Pour de très nombreuses raisons !!!

Les raisons principales d'une respiration nasale 

D'abord le nez a 3 fonctions essentielles :

  • il filtre
  • il réchauffe
  • il humidifie l'air

Et pour la voix c'est tres important. D'ailleurs pour la vie c'est très important aussi.

Pour la voix respirer par le nez assèche beaucoup moins.

Et pour vibrer efficacement avec le moins d'effort possible les cordes vocales ont besoin d'être hydratées.

Je vous mets le lien de mon article sur l'hydratation ici :

https://www.chantvoixetcorps.com/lhydratation-larme-secrete-contre-la-fatigue-vocale/

Et filtrer l'air évidement ça limite les allergies aussi disons enquiquinantes pour la voix.

Et bien entendu ça filtre aussi d'autres particules indésirables. (Ça ne suffit cependant pas pour notre ennemi numéro un du moment dont on ne doit pas prononcer le nom…)

Et enfin oui il est préférable d'avoir un air chaud qu'un air froid continuellement sur nos cordes vocales, je n'ai pas besoin je pense de préciser pourquoi.

Mais la respiration nasale, en dehors des moments de phonation, a d'autres avantages insoupçonnés !

Les autres avantages de la respiration nasale pour la voix et même la vie, oui oui…

Car oui une respiration buccale au quotidien peut être liée à :

  • des troubles de la déglutition
  • des troubles de la posture
  • des tensions exagérées au niveau de la langue, de la mâchoire, du larynx, des cervicales
  • des troubles vocaux liés aux tensions engendrées insidieusement et à l'air plus sec qui passe 25000 fois par jour sur nos gentilles cordes vocales
  • des troubles du sommeil notamment en renforçant le risque d'apnées du sommeil
  • des malpositions dentaires car la langue ne peut pas se placer à un endroit adapté
  • et même oui oui des troubles de la concentration, de l'attention…

Alors bon évidement le tableau vu comme ça peut faire un peu flipper…

Je vous rassure d'une part ça se rééduque très bien dans l'immense majorité des cas.

Et d'autre part une respiration buccale de temps à autre n'est pas si dangereuse, heureusement.

Et puis évidement cette respiration buccale engendre très très rarement tout cela en même temps !

Ce qu'il faut voir c'est que surtout on a beaucoup beaucoup à gagner en respirant par le nez au quotidien !!!

Et même si on respire de manière mixte, tantôt par le nez tantôt par la bouche, on gagnera déjà énormément !

Et ça c'est quand même une excellente nouvelle !

Et je sais de quoi je parle car je sais maintenant respirer par le nez mais pendant très longtemps j'ai respiré exclusivement par la bouche (suite à une mauvaise rencontre avec un gros toutou quand j'étais enfant).

Ce qui a engendré troubles de la déglutition, fatigue chronique et a augmenté les allergies, les rhinos à répétition…

Ce qui était assez dingue c'est à quel point restaurer cette respiration nasale a eu des effets rapides et étonnants.

Bon mais alors comment restaurer et automatiser cette respiration nasale ?

Même si une rééducation auprès d'un-e orthophoniste ou un-e kiné peut parfois s'avérer nécessaire le plus souvent il est déjà possible de stimuler cette respiration nasale au quotidien.

D'abord en y pensant.

Si la respiration nasale est possible mais loin d'être systématique il suffit dans un 1er temps d'y penser.

Astuce qui fonctionne très très bien : à chaque fois que vous attraperez votre téléphone portable vous pourrez en profiter pour regarder comment vous respirez. Par le nez ? La bouche ? Et vous pourrez en profiter pour fermer les lèvres délicatement et faire quelques respirations nasales profondes.

Ainsi vous indiquerez à votre cerveau que cette respiration est possible et vous l'inviterez à l'utiliser.

De même à chaque repas ou lorsque vous préparez à manger vous pouvez en profiter pour sentir les aliments, « sniffer » plus intensément que d'ordinaire.

Outre être un excellent moyen de stimuler la respiration nasale il est probable que vous profitiez encore mieux de vos repas.

Si vous avez des enfants dans votre entourage un loto des odeurs peut aussi être une activité joyeuse et intéressante pour la respiration nasale.

Si la respiration nasale est compliquée, que vous avez l'impression d'avoir des narines trop étroites vous pouvez aussi, la nuit par exemple, utiliser un dilatateur de narines.

Personnellement j'ai une préférence pour les bandelettes adhésives qui ressemblent à un pansement mais vous en trouvez de différentes sortes en pharmacie ou sur internet.

J'en ai souvent sur le bout du nez. Il m'arrive régulièrement d'oublier de les retirer en sortant et de me retrouver avec à la boulangerie. Bon en ce moment avec le masque c'est ni vu ni connu évidement…

Voilà je vous laisse avec ces propositions.

Vous devriez voir de réels bienfaits à la fois sur votre voix et peut être même sur votre vie qui sait…

N'hésitez pas à poser vos questions ou laisser vos retours d'expériences dans les commentaires.

Très bonne journée

Pour en découvrir plus...

Un livre de référence sur la voix et les rééducations vocales

2 novembre 2016 |  , , , , , , , ,

De la voix parlée au chant

 

Je suis très heureuse aujourd’hui de vous présenter un livre tout beau tout neuf qui je pense va rester un bouquin de référence pendant un bon moment !

img_0537

 

Ce livre supervisé par Carine Klein Dallant rassemble 31 auteurs et s’intéresse à des thèmes riches et variés tels que l’hygiène vocale, l’échauffement vocal, le bilan vocal, les pathologies vocales, les rééducations vocales, la résonance… 622 pagès de contenus passionnants ! Je n’ai pour le moment fait que le parcourir mais je sais qu’il va rester sur ma table de chevet un très très long moment.

La respiration en cours de chant

La respiration en cours de chant

11 mai 2014 |  , , , ,

Voici un sujet qui m’a longtemps interpelé. Encore maintenant je me questionne sur l’importance de s’arrêter ou non sur la gestion du souffle lors de nos séances vocales.respiration

Voici quelques réflexion à ce sujet:

D’une part chercher de prime abord à contrôler sa respiration me semble assez peu efficace. En effet la respiration est par nature réflexe et permet les échanges gazeux de l’organisme. Et comme tous les réflexes c’est un réflexe, 😉 , ce qui signifie que nous n’avons que peu de contrôle dessus tout du moins d’emblée, logique…

Twang et autres résonances en cours de chant ou en rééducation vocale

12 décembre 2014 |  , , , , , , ,

La résonance pour optimiser nos capacités vocales

Lorsqu’on aborde le geste vocal et que l’on souhaite apprendre à chanter, apprendre à placer sa voix il est pour moi indispensable d’aborder assez rapidement le travail, l’exploration de la résonance… Cette résonance « à l’américaine » qui est assez différente de ce que nous nommons en France régulièrement résonance. Nous parlons ici de twang, de buzz, de ring, de singing formant… Car oui il existe plusieurs types de résonance mais c’est un autre débat, nous y reviendrons certainement tant le sujet est passionnant…

Je laisse un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

S’abonner à la chaine YouTube

Aucun événement n'a été trouvé



lun

17

Jan

Du 17 janvier 2022 au 25 mars 2023

Formation professeur de chant et de technique vocale

Montpellier et en ligne |  38 commentaires

Tout afficher