Que maîtrisez-vous le moins ?

Emmanuelle Trinquesse |  29 novembre 2018 |  , , , , ,

Par où commencer notre pratique vocale ?

 

Dans le post précédent nous avons réfléchi à la notion de bien chanter.

Si vous ne l'avez pas encore lu je vous invite à le faire avant de lire la suite…

Reprenons maintenant la liste que vous avez rédigée et qui pour vous représente les 5 compétences d'une personne dont vous diriez qu'elle chante bien.

Il vous en faut 5 maximum dans un 1er temps…

 

Quelle compétence maîtrisez-vous le moins ?

 

Nous allons maintenant nous auto évaluer par rapport à cette liste.

Je sais je sais le terme évaluation peut faire peur. En tout cas il me fait peur et je ne l'aime guère.

Mais il est nécessaire d'être conscient de nos compétences et ça n'est pas si simple…

Disons que nous allons faire un petit test…

Si je prends par exemple ces 5 compétences :
– rythme
– justesse
– faire passer des émotions
– voix qui ne se fatigue pas
– puissance

Laquelle de ces compétences maîtrisez-vous le moins ?

Je vous invite évidement à faire ce test avec votre propre liste…

À ce stade souvent on se dit « super il faut donc que je commence par bosser celle là vu que c'est celle que je maîtrise le moins ».

Ça n'est pas si sûr…

 

J'aimais les maths

 

Laissez moi vous raconter une petite anecdote.

Enfant, vers 7-8 ans, j'adorais les maths. Multiplications, divisions, problèmes, c'étaient des jeux pour moi…

J'y prenais plaisir et une nouvelle fiche de maths c'était un nouveau moment d'amusement.

Mais l'orthographe c'était autre chose…

Dictée après dictée j'avais de mauvaises notes…

Même en faisant de mon mieux…

Naturellement ma maîtresse, mes parents m'ont fait travailler l'orthographe.

J'ai recopié des listes de mots…

Pleuré quand je recommençais la même dictée pour la 3ème fois et que je faisais toujours presque autant de fautes…

J'en ai bien sûr négligé les maths…

Alors oui je suis devenue meilleure en orthographe, pas trop mauvaise… (je sais, je sais il reste sûrement pas mal de fautes sur ce site, je m'en excuse…)

Mais j'ai perdu le goût des maths.

J'ai négligé ce jeu. J'ai concentré mon attention sur l'orthographe

Je bâclais les maths car c'était facile et je savais que j'allais avoir une bonne note de toute façon…

Et un jour j'ai eu un affreux, ignoble et abominable 5/20 en maths.

À force de les négliger j'avais perdu mes compétences.

Et j'ai dû faire de gros efforts en maths pour rattraper mon niveau, ça n'était plus un jeu.

Évidement c'est une anecdote mais peut être avez-vous un peu vécu la même chose ?

Je vous propose donc dans votre liste de choisir ce que vous maîtrisez le mieux. Le rythme ? La justesse ? La transmission des émotions ?

Et d'en prendre conscience pour continuer à vous amuser avec.

Pour en faire votre force, votre différence, votre identité vocale.

Je suis meilleure en rythme qu'en justesse.

Alors mes 1ères impros ont été rythmiques. Sur 3 notes…

Et elles étaient vraies, elles me ressemblaient, j'ai même eu de jolis compliments…

Si j'avais tenté de faire une impro mélodique trop vite je me serais certainement plantée.

Et j'aurais été stressée.

J'aurais même peut être perdu le plaisir et la confiance en mes capacités…

Alors bien sûr il n'est pas question de négliger ce que nous maîtrisons le moins…

Mais juste de continuer à explorer nos compétences déjà acquises, de nous amuser avec…

 

 

Ce post est tiré des mails que j'envoie à la communauté Chant Voix et Corps

Pour recevoir ces mails c'est par ici :

 

 

Pour en découvrir plus...

Plus je me forme plus je me rends compte de ce que je ne sais pas

18 juin 2019 |  , , ,

Plus je me forme plus je me rends compte des choses que je ne sais pas

 

« Plus je me forme plus je me rends compte des choses que je ne sais pas… »

C'est exactement la phrase qu'une des participantes de la formation profs de chant m'a écrite ce matin par mail.

Conférence voix Dominique Morsomme

13 mars 2017 |  

Aujourd’hui j’aimerais vous partager la conférence qu’à proposée récemment Dominique Morsomme pour l’université de Liège « La voix dans tous ses états ».

La voix occupe une place prépondérante dans notre vie. Elle fait partie de notre identité. Sur un simple « allo », nous identifions aisément son propriétaire, plus encore nous sommes capables de détecter son humeur. Si elle s'enraye, elle perturbe non seulement notre capacité à communiquer, mais elle influence également la perception que l'auditeur a de nous. Elle fait l'objet de recherche au carrefour de domaines aussi variés que la médecine, la psychologie, la logopédie et la pédagogie. Nous débuterons cette conférence par voyager dans le monde de la voix via différents échantillons vocaux provenant des 4 coins du monde. Cette expérience auditive nous permettra de prendre conscience des nombreuses capacités de notre système vocale. Ensuite, nous tâcherons de comprendre son fonctionnement et ses caractéristiques. Nous discuterons des professionnels de la voix, ceux que vous croisez tous les jours, les enseignants, les orateurs, les présentateurs. Nous parlerons de la charge vocale et de ce qu'implique un métier à voix. Le concept de dysphonie, trouble de la voix parlée, sera abordé et nous verrons comment la médecine et la logopédie peuvent répondre aux plaintes de patients dysphoniques. Nous terminerons cet exposé par des extraits de films de rééducation afin que vous compreniez mieux en quoi consiste une rééducation vocale. Nous espérons ainsi rendre à la voix la place qu'elle mérite dans notre système social et humain.

Conseils d’hygiène vocale

28 août 2013 |  , , , , , , , ,

Voici quelques trucs, astuces, conseils pour prendre soin de votre voix, la garder en bonne santé et optimiser vos capacités vocales…

  • avoir un prof compétent et bienveillant qui vous permet d’acquérir une technique vocle juste… Bah oui quoi ça compte…
  • au quotidien privilégiez des boissons à température ambiante en évitant, si possible, les boissons gazeuses et le lait pour certains (et l’alcool…)
  • avant et pendant l’utilisation de votre voix, répèts, concerts, cours, travail perso, il est conseillé de boire beaucoup d’eau encore une fois à température ambiante (l’hydratation est optimale sur les cordes vocales entre 24 et 48 h après que vous l’ayez bu…)
  • si vous avez la gorge sèche ou des mucosités résistantes des inhalations peuvent réellement vous aider
  • limiter tant que faire se peut le tabac… Eu oK j’enfonce des portes ouvertes ! Mais attention pas question d’arrêter de fumer quelques jours avant une date capitale… En effet les mucosités qui se détachent progressivement troubleraient vos sensations vocales.
  • si vous êtes chanteurs dans les musiques actuelles apprenez à régler vos niveaux vous-même et mieux encore achetez-vous un retour casque… De très nombreux forçages vocaux sont la conséquence d’un très mauvais retour lors des répètes ou des concerts
  • chanter vos morceaux dans une tonalité appropriée !!! D’accord les musiciens ne vont pas toujours être contents mais pour vous c’est indispensable pour préserver votre voix!!! Pour « faire passer la pilule » apprenez à réécrire les grilles pour les leur donner et ce pas la veille du concert…
  • de même éviter d’imiter la voix des autres en tout cas en puissance et en tessiture, j’en connais qui hélas se sont blessés à trop vouloir chanter comme untel ou untel
  • exercez-vous à la prise de conscience corporelle pour fixer les sensations du geste vocal approprié, et n’oubliez pas que tout votre corps chante et pas seulement votre larynx !
  • dans le même ordre d’idées prenez conscience de votre posture et sachez retrouver la plus appropriée, facilitatrice pour l’émission vocale désirée (je pense tout particulièrement au belting…)
  • il est également très indiqué de traquer les douleurs musculaires quelle qu’elles soient mais tout particulièrement celles du dos et de la région cervicale… En effet des contractures ont une réelle incidence sur la voix chantée. (Je sais toutes ces dernières remarques me sont directement inspirées par mon métier de kiné, mais je vous assure que c’est indispensable… Et de très nombreux cours de chant n’en parle absolument pas…)
  • quand il fait froid gardé une écharpe autour du cou et penser à respirer par le nez, éviter si possible la clim
  • avant une date importante essayer de dormir le plus possible les quelques jours avant
  • si vous vous sentez stressés ou très traqueux apprenez quelques techniques de relaxation et de détente corporelle, rapides et efficaces elles font des merveilles.
  • pratiquer des exos de récupération vocale après une journée intense vocalement, un concert, une répète
  • identifier les 1ers signes de fatigues vocales pour y remédier avant même qu’elle n’apparaisse
  • se laver le nez au sérum phy, selon les besoins tous les jours mais surtout dès qu’un rhume ou autre affection ORL pointe le bout de son nez…

Voilà pour quelques conseils que j’espère utils. Bien sûr on ne peut pas tout faire, une journée ne dure hélas que 24 heures et en plus on dort beaucoup… On est tous différents, apprendre à connaître ses besoins vocaux c’est déjà progresser

Je laisse un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

S’abonner à la chaine YouTube

Aucun événement n'a été trouvé

dim

01

Sep

Le 1 septembre 2019

Prochaine formation en ligne pour une voix saine et libre

en ligne |  6 commentaires


jeu

16

Jan

Du 16 janvier 2020 au 27 mars 2021

Formation professeur de chant et de technique vocale

Montpellier et en ligne |  21 commentaires

Tout afficher