Pleine conscience et chant

Emmanuelle Trinquesse |  20 février 2014

Pleine conscience et chant Je souhaite ici vous parler de méditation, comme pratique corporelle et non religieuse… Bien entendu nous devons ces pratiques attentionelles notamment à la tradition bouddhiste mais elles peuvent tout à fait s’échapper d’un quelconque lien avec telle ou telle spiritualité.

Les neurosciences se penchent en ce moment beaucoup sur l’intérêt de pratiquer la pleine conscience notamment dans le cadre du traitement des dépressions, de douleurs chroniques, d’inflammations… Cette pratique semble avoir des effets positifs scientifiquement prouvés sur notre cerveau. Bien mais méditer c’est compliqué ?

C’est quoi la pleine conscience ?

La méditation de pleine conscience c’est en fait porter attention au moment présent, à nos sensations SANS porter de jugements… Il ne s’agit donc pas seulement de relaxation bien que ces 2 pratiques puissent être rapprochées. Lorsque l’on médite on devient observateur de ce qui se passe ici et maintenant. C’est en réalité une approche relativement facile à mettre en place même si, pour qu’elle apporte tous ses bienfaits, la plaine conscience requiert pas mal d’entraînement.

Pleine conscience et pratique vocale

Mais voilà souvent lorsqu’un chanteur observe ce qu’il fait en chantant, y compris ses sensations, il a tendance à juger si celles-ci sont bonnes, adéquates, si il fait le bon geste, celui conforme aux attentes, qui va le faire progresser rapidement. Il cherche à contrôler, maitriser exagérément et sur investir son geste…

Utiliser la pleine conscience pour le chant revient à observer ses sensations sans nullement de prime abord porter de jugement. Et croyez-moi lorsqu’on est chanteur on est habitué à s’auto critiquer, et même à attendre les critiques de notre bon professeur, il est loin d’être simple de simplement se concentrer sur l’instant présent avec bienveillance.

Et pourtant il est surprenant de voir à quel point on progresse lorsqu’on accueille simplement les sensations, les observations sans forcément en tirer de conclusion quelle qu’elles soient. Nul doute que même en vous attardant longuement sur cette phase vous saurez bel et bien quels sont les points encore à améliorer… Et vous pourrez alors poser vos objectifs avec plus de précision.

De plus cette pratique est extrêmement agréable, on se sent beaucoup plus détendu et calme. La pression retombe et le plaisir de chanter nous est de nouveau plus accessible. Et lorsqu’on prend plus de plaisir à pratiquer notre art on est plus motivé, on pratique davantage, on a de nouvelles envies bref on avance beaucoup plus vite.

D’autre part en évitant de s’auto critiquer systématiquement, de quelque part se dévaloriser continuellement, on gagne en confiance en soi. Et on le sait bien maintenant, plusieurs études le corroborent, la confiance en soi est une des clés de toute progression.

Il est également avéré que la pleine conscience permet de développer notre concentration, notre attention. Et là encore on en a bien besoin comme chanteur ! En effet nous sommes alors plus à même d’être « dedans », de parvenir à faire passer les émotions, de transcender la musique.

Sans compter que si nous sommes dans le moment présent le trac a beaucoup moins d’emprise sur nous ! D’ailleurs cette pratique a fait ses preuves quant à la gestion du stress…

Bref pratiquer la pleine conscience peut être profitable à toute pratique telles que le chant, mais aussi la guitare, le violon, le golf, le ping pong, le brossage de dent et la vaisselle… Si si… 🙂


Contactez-moi

Téléphone : 06 60 67 09 45
E-mail : chantvoixetcorps@gmail.com


Pour en découvrir plus...

Plus je me forme plus je me rends compte de ce que je ne sais pas

18 juin 2019 |  , , ,

Plus je me forme plus je me rends compte des choses que je ne sais pas

 

« Plus je me forme plus je me rends compte des choses que je ne sais pas… »

C'est exactement la phrase qu'une des participantes de la formation profs de chant m'a écrite ce matin par mail.

Que maîtrisez-vous le moins ?

29 novembre 2018 |  , , , , ,

Par où commencer notre pratique vocale ?

 

Dans le post précédent nous avons réfléchi à la notion de bien chanter.

Si vous ne l'avez pas encore lu je vous invite à le faire avant de lire la suite…

Reprenons maintenant la liste que vous avez rédigée et qui pour vous représente les 5 compétences d'une personne dont vous diriez qu'elle chante bien.

Twang et autres résonances en cours de chant ou en rééducation vocale

12 décembre 2014 |  , , , , , , ,

La résonance pour optimiser nos capacités vocales

Lorsqu’on aborde le geste vocal et que l’on souhaite apprendre à chanter, apprendre à placer sa voix il est pour moi indispensable d’aborder assez rapidement le travail, l’exploration de la résonance… Cette résonance « à l’américaine » qui est assez différente de ce que nous nommons en France régulièrement résonance. Nous parlons ici de twang, de buzz, de ring, de singing formant… Car oui il existe plusieurs types de résonance mais c’est un autre débat, nous y reviendrons certainement tant le sujet est passionnant…

Je laisse un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 commentaire

Louise Thiffault | 11 janvier 2016 à 16 h 05 min Répondre

Je prends des cours de chant depuis quelques temps et mon professeur de yoga m’a envoyé ce matin un petit document qui parle qui rallie pleine conscience et chant et j’en suit ravie…ce que je viens d’apprendre en ces quelques lignes en vous lisant change la perception que j’avais des exercices vocals et oui, je vais dès à présent me concentrer sur l’exercice lui-même sans jugement …je suis persuader que cela me conduira plus loin …merci

S’abonner à la chaine YouTube

Aucun événement n'a été trouvé

lun

13

Sep

Le 13 septembre 2021

Prochaine formation en ligne pour une voix saine et libre

en ligne |  10 commentaires


lun

13

Sep

Du 13 septembre 2021 au 24 juin 2022

Le piano à l’usage des professionnels de la voix

En ligne  |  2 commentaires


Tout afficher