Les croyances vocales

Emmanuelle Trinquesse |  21 novembre 2018 |  , , , ,

Les croyances vocales

 

On en parlait hier avec les profs en formation : les progrès de nos élèves sont souvent freinés par des croyances, ici vocales, et une des missions du prof de chant peut être de les mettre à jour pour les confronter à une réalité physiologique et acoustique.

Les croyances vocales sont ici considérées comme des affirmations que l'on considère comme vraies et qui nous empêchent de progresser vocalement…

 

Quelques exemples de croyances vocales

Voici par exemple une petite liste de croyances très très répandues :
– il faut prendre beaucoup d'air pour chanter
– il faut envoyer beaucoup d'air pour chanter
– Il faut faire une respiration abdominale
– Il faut chanter avec le diaphragme
– il faut ouvrir au maximum les résonateurs pour chanter fort
– il faut pousser pour avoir une voix puissante

Et cette liste est loin loin loin d'être exhaustive…

Est-ce que ces affirmations sont toutes fausses ? Peut être pas mais pour le moins elles sont à explorer et nuancer.

Par exemple prenons la 1ère « il faut prendre beaucoup d'air pour chanter ». Elle est fréquente et est considérée par nombre de chanteurs comme une loi, un fait immuable.

Ok soit on l'a entendu, soit un prof nous l'a dit, soit on l'a lu, soit un copain qui chante bien fait comme ça et nous l'a conseillé… bref c'est une vérité.

Et on la considère comme un fait établi, c'est ainsi et puis voilà.

Hum intéressant…

 

Interroger nos croyances vocales

En tant que prof je traque les croyances limitantes de ce type car justement elles peuvent être limitantes…

D'abord évidement il faut les identifier et ça n'est pas toujours simple.
Je demande alors à mes élèves ce qu'ils savent du fameux, et pas fumeux, bon geste respiratoire pour la voix. « ça se passe comment la respiration pour la voix ? Que penses tu devoir faire d'un point de vue respiratoire ? » La discussion est engagée et peut même être passionnée.

Et donc arrive le : « il faut prendre beaucoup d'air pour chanter »
« Ok, c'est sûr ? C'est pareil pour tout le monde ? Tu as déjà testé le contraire juste pour voir, par curiosité vocale ? »

Tester des lois, des certitudes mais pour quoi faire ?

Pour éventuellement si besoin les remettre en cause ou simplement les ajuster…

Peut-être que l'affirmation est fondée et dans ce cas ok c'est ce qui marche pour nous donc tout va bien.

Et peut être que pour nous justement ça ne fonctionne pas comme ça… Et qu'en prenant moins d'air et bien aussi curieux que ça puisse paraître ça nous facilite la voix ! Peut être, peut être pas…

Ces prises de conscience sont parfois stupéfiantes et j'adore ce moment où on sent qu'on touche quelque chose qui va enfin nous faire avancer…

Car oui comment progresser quand par croyance on fait un geste qui n'est en fait pas adapté ?

En tout cas Nos croyances vocales on peut les tester non ? On a peut être tout à y gagner…

Et vous avez-vous des certitudes vocales qui mériteraient d'être testées ?

Je vous souhaite de belles explorations et en remettant en cause certaines croyances une jolie progression !

Pour en découvrir plus...

Petite astuce pour apprendre plus efficacement

17 septembre 2014 |  , , , , ,

Le mental pour l’optimisation de l’apprentissage: petit exercice simple

Il est un constat que je fais régulièrement:

lorsque j’interroge un chanteur sur ce qu’il pense d’une de ses prestations il commence systématiquement par me raconter tout ce qu’il n’a pas aimé, tout ce qui ne lui plaît pas dans sa voix.

Pour une voix libérée

Pour une voix libérée

22 septembre 2013 |  , , , , , , , , , , ,

 

Les verrous vocaux

Je nomme verrous vocaux toutes les entraves au bon fonctionnement du geste vocal… Il peut heureusement ne s’agir que de freins plus ou moins enracinés. Nous pouvons également parler de compensations, parfois nécessaires, mais le plus souvent superflues.

Bon mais concrètement de quoi s’agit-il? Il existe deux types principaux de verrous vocaux :

Apprendre à chanter: comment chanter juste? 1er exercice

16 mai 2014 |  , ,

Parmi le top cinq des raisons pour lesquelles les chanteurs veulent prendre des cours de chant il y a celle-ci : chanter juste !

Voici un premier exercice qui je pense peut vous y aider.

Si vous n’entendez pas la note, la mélodie à l’intérieur, oui dans votre tête, vous pourrez éprouver des difficultés à chanter juste.

  • Chanter joyeux anniversaire.
  • Pouvez-vous à présent chanter dans votre tête, lentement et précisément, joyeux anniversaire ?
  • Cet exercice vous semble-t-il facile ou difficile ?
  • Vous est-il possible de percevoir le mouvement mélodique (lorsque que la mélodie monte ou descends).
  • Pouvez-vous fredonner joyeux anniversaire, toujours dans votre tête, sans les paroles ?
  • Chantez à nouveau joyeux anniversaire. Percevez-vous une différence avec votre 1er essai ?

Vous pouvez bien entendu commencer à faire cet exercice sur une seule note ou encore une courte phrase mélodique.

S’abonner à la chaine YouTube

jeu

24

Jan

Du 24 janvier 2019 au 14 décembre 2019

Formation professeur de chant et de technique vocale

Montpellier et en ligne |  20 commentaires

Aucun événement n'a été trouvé

Tout afficher