Libérer sa langue pour libérer sa voix

Emmanuelle Trinquesse |  1 octobre 2013

libererLangueLibererVoix

La langue nous parle :

La langue peut faire partie des verrous très fréquemment rencontrés et qui peut bien souvent entraver la liberté du geste vocal. On estime qu’au moins. 2 vocalistes sur 3 présentent une hypertonie linguale ou des parafonctions gênantes. Petit rappel: la langue a une taille plus conséquente que ce que l’on s’imagine souvent. Cet organe compte pas moins de 17 muscles, 8 pairs et un impair, qui veulent bien souvent trop participer lors de l’émission vocale. Ainsi la langue a des liens anatomiques directs avec l’os hyoïde (donc le larynx…), la mâchoire, le pharynx, OAA… Mais plus encore car elle appartient à nombre de chaînes musculaires!!! (Et viscérales en prime…) Ainsi son rôle sur la régulation posturale est très important! Autrement dit vouloir améliorer sa posture, son alignement sans s’arrêter à la case langue peut s’avérer discutable… Ok, alors quelles sont les fonctions de la langue ?

  • déglutition
  • articulation
  • phonation
  • régulation posturale
  • gustation (goût)
  • respiration (je ne m’y arrêterais pas aujourd’hui mais y reviendrais c’est très important…)

Vous le voyez la langue a différents rôles bien souvent inconscients … Il faut donc dans un 1er temps sentir sa langue pour voir si elle ne nous enquiquine pas un peu lorsque l’on parle ou chante… Pratique :

  • là maintenant tout de suite où se trouve votre langue ? (Dans la bouche ? Bien bien bien mais encore ?)
  • avec quelles structures est-elle en contact ?
  • vous est-il possible de la détendre davantage ?

D’autres exercices sont à notre disposition pour normaliser les parafonctions linguales. Nous en avons en fait un grand nombre mais il n’est pas toujours aisé de trouver celui qui vous correspondra le mieux.

En voici deux parmi les plus populaires:

Pratique

  • tirer la langue, pas trop loin, pas trop fort
  • faites un i dans une zone de confort puis sur une sirène
  • votre langue a-t-elle envie de rentrer ?
  • si oui que pouvez-vous mettre en place pour qu’elle reste dehors ? Au besoin vous pouvez l’attraper délicatement avec un mouchoir pour la maintenir doucement sortie…

Pratique

  • placer un doigt sous votre menton
  • faites un m dans votre zone de confort, puis grave puis aigu
  • que se passe-t-il sous votre doigt ? (À part que ça vibre…)
  • votre doigt est-t-il comme repoussé ? Sentez-vous une masse apparaître? (un muscle se durcir ?)
  • si oui vous est-il possible de limiter cette action?
  • moins ça pousse plus mieux c’est (oui ça se dit, oui oui…)

Enfin, il faut garder en tête que la langue peut faire remonter le larynx ou le pousser vers le bas et que parfois on le souhaite et que parfois on ne le souhaite pas (tout dépend de ce que l’on recherche, notamment d’un point de vue esthétique…)

Elle a de plus un rôle bien plus large sur la voix que ce qu’on a ici évoqué notamment quand on s’intéresse aux notions de voix mixte, d’unification des registres et de style…

Dans un premier temps il s’agit de l’apprivoiser pour ensuite pouvoir l’utiliser…

Bonne pratique et n’hésitez pas si vous avez des questions!

Une vidéo pour pratiquer


Contactez-moi

Téléphone : 06 60 67 09 45
E-mail : chantvoixetcorps@gmail.com


Pour en découvrir plus...

Un geste vocal facile à réaliser

28 août 2013 |  , , , , , , , ,

Apprendre à chanter : quand la voix devient facile à contrôler

Comment sait-on lorsque le geste vocal est correctement réalisé? C’est une des questions qui revient le plus souvent…

Mais c’est vrai comment peut-on être certain que l’on effectue un bon geste vocal… Pour illustrer ce thème je vais citer un de mes élèves, excellent chanteur notamment de comédie musicale, au début d’une de nos séances de travail:

La vocologie: entre rééducation vocale et cours de chant…

4 octobre 2013 |  , , , , ,

J’ai très envie de partager avec vous cet article, sous forme de newsletter, de Joana Revis sur le concept de vocologie. Très intéressant et clairement ancré dans cette nouvelle aire vocale développée ces dernières années il nous éclaire sur cette discipline récente qu’est la vocologie. Ingo Titze l’explicite ainsi: « plus que d’entreprendre une « rééducation » en vue de traiter une « pathologie » (la dysphonie), il s’agit de construire, d’améliorer et de renforcer les processus vocaux normaux pour répondre à des besoins spécifiques. » (cité par Joana Revis)

La voix : une question de mental ?

La voix : une question de mental ?

4 février 2015 |  

Le lien voix et mental

Le lien voix et émotions existe-t-il ?

Lorsque j’ai commencé à enseigner le chant les 1ers témoignages et remerciements que mes élèves m’ont envoyé m’ont je me souviens surpris… Nous avions bosser ensemble la technique vocale certes par l’intermédiaire d’une prise de conscience corporelle et de levées de tensions inutiles mais nous avions juste “travaillé” sur leur voix, leurs possibilités vocales. Et le principale retour était ; “je me sens plus en confiance…, …mieux dans ma vie…, …plus serein…, …plus épanouie…, …plus sûr de moi…”

Je laisse un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 commentaire

marcel | 12 mai 2017 à 14 h 07 min Répondre

Bonjour
J’ai vraiment de travailler ma voix de sorte à l’avoir aiguë car il m’est difficile de faire des montées.

S’abonner à la chaine YouTube

Aucun événement n'a été trouvé

jeu

16

Jan

Du 16 janvier 2020 au 27 mars 2021

Formation professeur de chant et de technique vocale

Montpellier et en ligne |  23 commentaires

Tout afficher