La respiration en cours de chant

Emmanuelle Trinquesse |  11 mai 2014 |  , , , ,

Voici un sujet qui m’a longtemps interpelé. Encore maintenant je me questionne sur l’importance de s’arrêter ou non sur la gestion du souffle lors de nos séances vocales.respiration

Voici quelques réflexion à ce sujet:

D’une part chercher de prime abord à contrôler sa respiration me semble assez peu efficace. En effet la respiration est par nature réflexe et permet les échanges gazeux de l’organisme. Et comme tous les réflexes c’est un réflexe, 😉 , ce qui signifie que nous n’avons que peu de contrôle dessus tout du moins d’emblée, logique…

D’ailleurs si nous essayons là maintenant de laisser sortir notre ventre lors de l’inspiration la plupart d’entre nous allons “buguer” plus ou moins légèrement, et c’est bien normal.

Dis autrement chercher à contrôler un geste qu’on ne sent pas ou peu, qui ne remonte pas ou peu à notre conscience est délicat voir contre productif.

La 1ère des choses à faire pour moi est donc de prendre conscience de sa respiration de repos, profonde et lors de la phonation (voir sur différents types de phonation), d’observer, juste d’observer. Et ce jeu engendre bien souvent de belles surprises: “ho là ça bouge, heu et là dans la gorge il se passe un truc…”.

J’adore cette phase déstabilisante mais géniale tant elle ouvre ensuite des possibilités insoupçonnées…

Ensuite il s’agit pour moi de lever les entraves à la liberté respiratoire. Et bien oui contrôler un diaphragme qu’on ne sent que très peu et qui de surcroît est souvent, très souvent, quelque peu bloqué ça ne peut pas marcher!

Heureusement il existe tout un tas d’exercices simples qui permettent de libérer notre diaphragme, de lui rendre souplesse et mobilité. Il n’y a d’ailleurs pas que lui qui a besoin d’être assoupli, la cage thoracique a elle aussi entre autres ses exos spécifiques…

Donc nous voilà à présent en pleine conscience de notre respiration et libérés des entraves, ou verrous, qui nous empêchent de respirer comme nous le souhaitons…

Là maternant que l’on sent, que l’on est plus libre alors nous pouvons apprendre à la contrôler hein cette respiration, enfin?

Certes oui mais figurez vous que notre corps se réajuste alors presque tout seul et que finalement la respiration moins on cherche à la contrôler et bien souvent mieux elle se porte! 😉

N’hésitez pas à réagir ou poser vos questions…


Contactez-moi

Téléphone : 06 60 67 09 45
E-mail : chantvoixetcorps@gmail.com


Pour en découvrir plus...

Pourquoi chanter ?

23 avril 2014 |  , , , ,

Vous êtes-vous déjà posé cette simple question : si vous chantez pourquoi chantez-vous ? Que vous apporte cette pratique ?

Je me la suis souvent posée et maintenant je pense avoir trouvé un des éléments de réponse…

Là ce matin pour tout vous dire j’étais un peu dans le brouillard, parfois la vie est ainsi on ne s’est pas très bien où l’on est, où l’on va… On a tous ces moments de haut et de bas, la vie sans soucis ça n’existe pas.

Twang et autres résonances en cours de chant ou en rééducation vocale

12 décembre 2014 |  , , , , , , ,

La résonance pour optimiser nos capacités vocales

Lorsqu’on aborde le geste vocal et que l’on souhaite apprendre à chanter, apprendre à placer sa voix il est pour moi indispensable d’aborder assez rapidement le travail, l’exploration de la résonance… Cette résonance “à l’américaine” qui est assez différente de ce que nous nommons en France régulièrement résonance. Nous parlons ici de twang, de buzz, de ring, de singing formant… Car oui il existe plusieurs types de résonance mais c’est un autre débat, nous y reviendrons certainement tant le sujet est passionnant…

Belting: une technique vocale experte

29 août 2013 |  , , , , , ,

Lorsque j’ai commencé à prendre des cours de chant, il y a maintenant 20 ans, les profs rencontrés m’ont très fortement déconseillé de pratiquer le belt me précisant que cette technique pouvait être dangereuse… Tout comme les saturations vocales…

Et force est de constater qu’ils avaient en partie, mais en partie seulement, raison. Cette “technique vocale”, si elle est mal réalisée est c’est certain dangereuse… Oui mais alors pourquoi certaines chanteuses semblent pouvoir l’utiliser sans dommages sur leurs cordes vocales ? Est-ce qu’elles ont la physiologie pour ça ou existe-t-il une manière saine de chanter en belt ?

Je laisse un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 commentaire

hespel | 1 février 2016 à 16 h 06 min Répondre

Bonjour Emmanuelle
j’essaie toujours de sentir les côtes s’ouvrir au niveau de l’abdomen. Pour l’instant j’essaie comprimer le ventre en chantant et essayer de ressentir une vibration au niveau du palais et vers l’avant (je pense à la phonation m).

S’abonner à la chaine YouTube

Aucun événement n'a été trouvé

jeu

16

Jan

Du 16 janvier 2020 au 27 mars 2021

Formation professeur de chant et de technique vocale

Montpellier et en ligne |  23 commentaires

Tout afficher