Justesse et perception… Et si la justesse n'était pas si importante ?

Emmanuelle Trinquesse |  30 décembre 2019 |  , ,

Et si chanter bien juste n'était pas si important…

Le Vocal Generosity Effect, une notion fascinante !

J'ai par bonheur découvert le fameux Vocal generosity effect et ça m'a fait un bien fou !

Mais que signifie ces termes alléchants ? 

Ceci semble parler de générosité et de voix ? 

2 mots qui ensemble me parlent énormément ! 

J'ai évidemment eu envie d'en savoir d'avantage ! 

 

Et bien lorsque l'on parle de vocal generosity effect on parle en fait de justesse perçue par les auditeurs.

Oui oui de justesse !

Vous savez ce fameux « je chante faux » ou « je voudrais chanter plus juste » et bien on est en plein dedans…

Il n'y a d'ailleurs pas une semaine où je ne reçois pas une question sur comment chanter plus juste tant cette problématique semble être centrale pour bons nombres de chanteurs…

Car oui la justesse est souvent associée à la qualité vocale

Qui n'a pas reçu une petite pique voir une remarque franchement déplacée sur sa capacité à chanter juste ? 

Nous en reparlerons sûrement bientôt…

 

Donc revenons à notre vocal generosity effect, de quoi s'agit-il ?

Et bien il semblerait que les auditeurs acceptent bien plus d'imprécisions d'intonation lorsqu'ils entendent une voix que lorsqu'ils entendent un instrument !

On parle alors de vocal generosity effect car on perçoit plus juste une voix qu'un instrument à la même hauteur bien sûr et avec la même imprécision d'intonation. 

C'est bon ça non ?

Nous voilà rassurés on peut continuer à chanter sans trop se soucier de la justesse ! 

En d'autres termes les auditeurs disent plus volontiers d'une note, et même d'une mélodie, qu'elle est juste lorsqu'elle est chantée plutôt que lorsqu'elle est jouée à l'instrument notamment dans l'étude mentionnée en bas d'article au violon. 

C'est un fait les chanteurs sont plus approximatifs au niveau des hauteurs que les instrumentistes en condition de représentations live.

La voix est un instrument subtil et loin d'être simple à contrôler !

Mais les spectateurs ne sont pas du tout gêné par ce phénomène.

Mieux lorsqu'on ajuste la hauteur des notes des chanteurs artificiellement, grâce à un logiciel type auto tune, les auditeurs ne semblent pas apprécier davantage la performance.

 

La précision de justesse lorsqu'on chante n'est pas le critère numéro 1 d'appréciation de la qualité vocale…

Bon évidemment vous vous en doutez il y a une limite à cette approximation d'intonation perçue comme juste. Il faut évidemment reconnaître la mélodie ! (Un peu plus même hein bien sûr !) 

Mais oui le timbre jouerait bel et bien un rôle très important dans la perception de la justesse. 

Vous trouvez ça rassurant ? 

Pour ma part oui !

Autant je pense n'avoir jamais trop ressenti de soucis rythmiques autant pour la justesse c'est une toute autre affaire.

Et plus je cherchais à corriger mes approximations de justesse plus je me sentais perdre mes moyens, être approximative, perdre cette sensibilité qui fait de moi une chanteuse.

Je me souviens d'un concert où j'ai couru après les notes toute la soirée.

J'y ai évidemment laisser beaucoup de plaisir et franchement je n'en garde pas un souvenirs des plus agréables. 

Je me souviens aussi de cette chanson de Norah Jones où je ratais régulièrement la 7e Majeur…

Quelle galère ! 

À trop se focaliser sur la précision de la justesse j'en perdais la musicalité. Le timbre même peut être…

Alors un jour j'ai décidé que bon si parfois je chantais un peu à côté de la note ce serait beaucoup moins visible si j'étais dans le morceau, si j'avais une intention et que l'émotion était au rendez-vous.

J'ai arrêté de trop me stresser, j'ai essayé de moins me juger là-dessus et de voir mes autres compétences tout aussi importantes. 

Et j'ai progressé !!! 

Ma justesse s'est précisée au fur et à mesure de mes progrès en technique vocale. 

Certaines explorations sont étonnement efficaces pour stabiliser le son et donc rendre la voix plus juste ! 

Parfois j'ai encore un peu peur d'être approximative mais je me reprends vite !

Je ne me focalise plus là dessus, je me dis que je serais de toute façon toujours proche et que l'émotion, l'interprétation est au moins aussi importante que la justesse ! 

 

Et vous vous avez l'impression d'avoir des soucis de justesse ? Comment se manifestent-ils ? Avez-vous trouver des solutions qui vous aident ? Aimeriez-vous que je fasse plus d'articles ou une formation sur le sujet ? Dites moi tout ça dans les commentaires ci-dessous…

 

Et si vous voulez faire un test sur votre oreille musical car malgré tout ce souci de justesse vous tracasse vous pouvez en faire un fiable par ici :

tester votre oreille musicale en ligne 

 

Vous pouvez aussi pratiquer ce petit exercice très efficace pour améliorer votre justesse :

un exercice efficace pour améliorer sa justesse

 

Biblio :

Hutchins, S., Roquet, C., Peretz, I. (2012). The vocal generosity effect: How bad can your singing be? Music Perception, 30, 147–159

Sundberg, J. (1979). Perception of singing. Speech Transmission Laboratory—Quarterly Progress and Status Report, 20, 1–48.

Fyk, J. (1982). Perception of mistuned intervals in melodic context. Psychology of Music, Special Issue, 36–41.

Hutchins, S., Peretz, I. (2012). A frog in your throat or in your ear? Searching for the causes of poor singing. Journal of Experimental Psychology: General, 141, 76–97.

John M. Geringer, Rebecca B. MacLeod, Justine K. Sasanfar,
In Tune or out of tune ?, Journal of Research in Music Education, 2015

Pour en découvrir plus...

Conseils d’hygiène vocale

28 août 2013 |  , , , , , , , , , ,

Voici quelques trucs, astuces, conseils pour prendre soin de votre voix, la garder en bonne santé et optimiser vos capacités vocales…

  • avoir un prof compétent et bienveillant qui vous permet d’acquérir une technique vocale juste… Bah oui quoi ça compte…
  • au quotidien privilégiez des boissons à température ambiante en évitant, si possible, les boissons gazeuses et le lait pour certains (et l’alcool…)
  • avant et pendant l’utilisation de votre voix, répèts, concerts, cours, travail perso, il est conseillé de boire beaucoup d’eau encore une fois à température ambiante (l’hydratation est optimale sur les cordes vocales entre 24 et 48 h après que vous l’ayez bu…)
  • si vous avez la gorge sèche ou des mucosités résistantes des inhalations peuvent réellement vous aider
  • limiter tant que faire se peut le tabac… Eu oK j’enfonce des portes ouvertes ! Mais attention pas question d’arrêter de fumer quelques jours avant une date capitale… En effet les mucosités qui se détachent progressivement troubleraient vos sensations vocales.
  • si vous êtes chanteurs dans les musiques actuelles apprenez à régler vos niveaux vous-même et mieux encore achetez-vous un retour casque… De très nombreux forçages vocaux sont la conséquence d’un très mauvais retour lors des répètes ou des concerts
  • chanter vos morceaux dans une tonalité appropriée !!! D’accord les musiciens ne vont pas toujours être contents mais pour vous c’est indispensable pour préserver votre voix!!! Pour « faire passer la pilule » apprenez à réécrire les grilles pour les leur donner et ce pas la veille du concert…
  • de même éviter d’imiter la voix des autres en tout cas en puissance et en tessiture, j’en connais qui hélas se sont blessés à trop vouloir chanter comme untel ou untel – exercez-vous à la prise de conscience corporelle pour fixer les sensations du geste vocal approprié, et n’oubliez pas que tout votre corps chante et pas seulement votre larynx ! – dans le même ordre d’idées prenez conscience de votre posture et sachez retrouver la plus appropriée, facilitatrice pour l’émission vocale désirée (je pense tout particulièrement au belting…)
  • il est également très indiqué de traquer les douleurs musculaires quelle qu’elles soient mais tout particulièrement celles du dos et de la région cervicale… En effet des contractures ont une réelle incidence sur la voix chantée. (Je sais toutes ces dernières remarques me sont directement inspirées par mon métier de kiné, mais je vous assure que c’est indispensable… Et de très nombreux cours de chant n’en parle absolument pas…)
  • quand il fait froid gardé une écharpe autour du cou et penser à respirer par le nez, éviter si possible la clim
  • avant une date importante essayer de dormir le plus possible les quelques jours avant – si vous vous sentez stressés ou très traqueux apprenez quelques techniques de relaxation et de détente corporelle, rapides et efficaces elles font des merveilles.
  • pratiquer des exos de récupération vocale après une journée intense vocalement, un concert, une répète
  • identifier les 1ers signes de fatigues vocales pour y remédier avant même qu’elle n’apparaisse
  • se laver le nez au sérum phy, selon les besoins tous les jours mais surtout dès qu’un rhume ou autre affection ORL pointe le bout de son nez…

Voilà pour quelques conseils que j’espère utils. Bien sûr on ne peut pas tout faire, une journée ne dure hélas que 24 heures et en plus on dort beaucoup… On est tous différents, apprendre à connaître ses besoins vocaux c’est déjà progresser

Un exercice en vidéo pour libérer sa voix

12 février 2016 |  , , , ,

Voici un exercice qui peut vous aider à libérer votre voix, à lever les tensions qui pourraient entraver le bon fonctionnement du geste vocal.

Il peut vous être utile pour utiliser votre voix avec plus de facilité, d’efficacité et du coup de plaisir…

Nous allons cette donc nous intéresser à la colonne cervicale. Je vous laisse découvrir la vidéo et si vous avez des questions ou des commentaires je vous invite à les laisser juste en dessous.

Formation en ligne rythme avec O Passo

24 septembre 2018 |  , , , , , , , , , ,

Formation en ligne rythme avec O Passo

 

Tester gratuitement la formation en ligne o passo

Tester gratuitement la formation en ligne o passo

 

Avez-vous le sens du rythme ?

Ah le rythme ! Cette compétence musicale semble parfois si abstraite. La pulse, le binaire, le ternaire, la mesure, les temps forts… Ça vous parle ?

Je laisse un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 commentaire

Petit | 2 janvier 2020 à 19 h 41 min Répondre

Mais si les deux pouvaient se conjuguer systématiquement à savoir précision de la justesse et sensibilité de l’interprétation musicale ne serait-ce pas d’une magnifique et pure émotion à chaque fois pour celui qui chante et celui qui entend? À trop vouloir minimiser les fausses notes au profit de l’intention, on perd en sincérité et en émotion. Stresser et se juger à la moindre fausse note n’est évidemment pas souhaitable mais dommageable oui, en revanche, se contenter de penser que la bonne intention suffira, amoindrit fortement le rendez-vous d’émotion pure inhérent à toute expressivité.

S’abonner à la chaine YouTube

Aucun événement n'a été trouvé

lun

13

Sep

Le 13 septembre 2021

Prochaine formation en ligne pour une voix saine et libre

en ligne |  10 commentaires


lun

13

Sep

Du 13 septembre 2021 au 24 juin 2022

Le piano à l’usage des professionnels de la voix

En ligne  |  2 commentaires


Tout afficher