Justesse et perception… Et si la justesse n'était pas si importante ?

Emmanuelle Trinquesse |  30 décembre 2019 |  , ,

Et si chanter bien juste n'était pas si important…

Le Vocal Generosity Effect, une notion fascinante !

J'ai par bonheur découvert le fameux Vocal generosity effect et ça m'a fait un bien fou !

Mais que signifie ces termes alléchants ? 

Ceci semble parler de générosité et de voix ? 

2 mots qui ensemble me parlent énormément ! 

J'ai évidemment eu envie d'en savoir d'avantage ! 

 

Et bien lorsque l'on parle de vocal generosity effect on parle en fait de justesse perçue par les auditeurs.

Oui oui de justesse !

Vous savez ce fameux « je chante faux » ou « je voudrais chanter plus juste » et bien on est en plein dedans…

Il n'y a d'ailleurs pas une semaine où je ne reçois pas une question sur comment chanter plus juste tant cette problématique semble être centrale pour bons nombres de chanteurs…

Car oui la justesse est souvent associée à la qualité vocale

Qui n'a pas reçu une petite pique voir une remarque franchement déplacée sur sa capacité à chanter juste ? 

Nous en reparlerons sûrement bientôt…

 

Donc revenons à notre vocal generosity effect, de quoi s'agit-il ?

Et bien il semblerait que les auditeurs acceptent bien plus d'imprécisions d'intonation lorsqu'ils entendent une voix que lorsqu'ils entendent un instrument !

On parle alors de vocal generosity effect car on perçoit plus juste une voix qu'un instrument à la même hauteur bien sûr et avec la même imprécision d'intonation. 

C'est bon ça non ?

Nous voilà rassurés on peut continuer à chanter sans trop se soucier de la justesse ! 

En d'autres termes les auditeurs disent plus volontiers d'une note, et même d'une mélodie, qu'elle est juste lorsqu'elle est chantée plutôt que lorsqu'elle est jouée à l'instrument notamment dans l'étude mentionnée en bas d'article au violon. 

C'est un fait les chanteurs sont plus approximatifs au niveau des hauteurs que les instrumentistes en condition de représentations live.

La voix est un instrument subtil et loin d'être simple à contrôler !

Mais les spectateurs ne sont pas du tout gêné par ce phénomène.

Mieux lorsqu'on ajuste la hauteur des notes des chanteurs artificiellement, grâce à un logiciel type auto tune, les auditeurs ne semblent pas apprécier davantage la performance.

 

La précision de justesse lorsqu'on chante n'est pas le critère numéro 1 d'appréciation de la qualité vocale…

Bon évidemment vous vous en doutez il y a une limite à cette approximation d'intonation perçue comme juste. Il faut évidemment reconnaître la mélodie ! (Un peu plus même hein bien sûr !) 

Mais oui le timbre jouerait bel et bien un rôle très important dans la perception de la justesse. 

Vous trouvez ça rassurant ? 

Pour ma part oui !

Autant je pense n'avoir jamais trop ressenti de soucis rythmiques autant pour la justesse c'est une toute autre affaire.

Et plus je cherchais à corriger mes approximations de justesse plus je me sentais perdre mes moyens, être approximative, perdre cette sensibilité qui fait de moi une chanteuse.

Je me souviens d'un concert où j'ai couru après les notes toute la soirée.

J'y ai évidemment laisser beaucoup de plaisir et franchement je n'en garde pas un souvenirs des plus agréables. 

Je me souviens aussi de cette chanson de Norah Jones où je ratais régulièrement la 7e Majeur…

Quelle galère ! 

À trop se focaliser sur la précision de la justesse j'en perdais la musicalité. Le timbre même peut être…

Alors un jour j'ai décidé que bon si parfois je chantais un peu à côté de la note ce serait beaucoup moins visible si j'étais dans le morceau, si j'avais une intention et que l'émotion était au rendez-vous.

J'ai arrêté de trop me stresser, j'ai essayé de moins me juger là-dessus et de voir mes autres compétences tout aussi importantes. 

Et j'ai progressé !!! 

Ma justesse s'est précisée au fur et à mesure de mes progrès en technique vocale. 

Certaines explorations sont étonnement efficaces pour stabiliser le son et donc rendre la voix plus juste ! 

Parfois j'ai encore un peu peur d'être approximative mais je me reprends vite !

Je ne me focalise plus là dessus, je me dis que je serais de toute façon toujours proche et que l'émotion, l'interprétation est au moins aussi importante que la justesse ! 

 

Et vous vous avez l'impression d'avoir des soucis de justesse ? Comment se manifestent-ils ? Avez-vous trouver des solutions qui vous aident ? Aimeriez-vous que je fasse plus d'articles ou une formation sur le sujet ? Dites moi tout ça dans les commentaires ci-dessous…

 

Et si vous voulez faire un test sur votre oreille musical car malgré tout ce souci de justesse vous tracasse vous pouvez en faire un fiable par ici :

tester votre oreille musicale en ligne 

 

Vous pouvez aussi pratiquer ce petit exercice très efficace pour améliorer votre justesse :

un exercice efficace pour améliorer sa justesse

 

Biblio :

Hutchins, S., Roquet, C., Peretz, I. (2012). The vocal generosity effect: How bad can your singing be? Music Perception, 30, 147–159

Sundberg, J. (1979). Perception of singing. Speech Transmission Laboratory—Quarterly Progress and Status Report, 20, 1–48.

Fyk, J. (1982). Perception of mistuned intervals in melodic context. Psychology of Music, Special Issue, 36–41.

Hutchins, S., Peretz, I. (2012). A frog in your throat or in your ear? Searching for the causes of poor singing. Journal of Experimental Psychology: General, 141, 76–97.

John M. Geringer, Rebecca B. MacLeod, Justine K. Sasanfar,
In Tune or out of tune ?, Journal of Research in Music Education, 2015

Pour en découvrir plus...

Formation en ligne rythme avec O Passo

24 septembre 2018 |  , , , , , , , , , ,

Formation en ligne rythme avec O Passo

 

Tester gratuitement la formation en ligne o passo

Tester gratuitement la formation en ligne o passo

 

Avez-vous le sens du rythme ?

Ah le rythme ! Cette compétence musicale semble parfois si abstraite. La pulse, le binaire, le ternaire, la mesure, les temps forts… Ça vous parle ?

Libérer sa langue pour libérer sa voix

Libérer sa langue pour libérer sa voix

1 octobre 2013

La langue nous parle :

La langue peut faire partie des verrous très fréquemment rencontrés et qui peut bien souvent entraver la liberté du geste vocal. On estime qu’au moins. 2 vocalistes sur 3 présentent une hypertonie linguale ou des parafonctions gênantes. Petit rappel: la langue a une taille plus conséquente que ce que l’on s’imagine souvent. Cet organe compte pas moins de 17 muscles, 8 pairs et un impair, qui veulent bien souvent trop participer lors de l’émission vocale. Ainsi la langue a des liens anatomiques directs avec l’os hyoïde (donc le larynx…), la mâchoire, le pharynx, OAA… Mais plus encore car elle appartient à nombre de chaînes musculaires!!! (Et viscérales en prime…) Ainsi son rôle sur la régulation posturale est très important! Autrement dit vouloir améliorer sa posture, son alignement sans s’arrêter à la case langue peut s’avérer discutable… Ok, alors quelles sont les fonctions de la langue ?

La respiration en cours de chant

La respiration en cours de chant

11 mai 2014 |  , , , ,

Voici un sujet qui m’a longtemps interpelé. Encore maintenant je me questionne sur l’importance de s’arrêter ou non sur la gestion du souffle lors de nos séances vocales.respiration

Voici quelques réflexion à ce sujet:

D’une part chercher de prime abord à contrôler sa respiration me semble assez peu efficace. En effet la respiration est par nature réflexe et permet les échanges gazeux de l’organisme. Et comme tous les réflexes c’est un réflexe, 😉 , ce qui signifie que nous n’avons que peu de contrôle dessus tout du moins d’emblée, logique…

Je laisse un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 commentaire

Petit | 2 janvier 2020 à 19 h 41 min Répondre

Mais si les deux pouvaient se conjuguer systématiquement à savoir précision de la justesse et sensibilité de l’interprétation musicale ne serait-ce pas d’une magnifique et pure émotion à chaque fois pour celui qui chante et celui qui entend? À trop vouloir minimiser les fausses notes au profit de l’intention, on perd en sincérité et en émotion. Stresser et se juger à la moindre fausse note n’est évidemment pas souhaitable mais dommageable oui, en revanche, se contenter de penser que la bonne intention suffira, amoindrit fortement le rendez-vous d’émotion pure inhérent à toute expressivité.

S’abonner à la chaine YouTube

lun

11

Jan

Du 11 janvier 2021 au 26 mars 2022

Formation professeur de chant et de technique vocale

Montpellier et en ligne |  28 commentaires

lun

29

Mar

Le 29 mars 2021

Le piano à l’usage des professionnels de la voix

En ligne  |  0 commentaire

Tout afficher