Émotions et trac en pédagogie vocale

Emmanuelle Trinquesse |  19 mai 2020 |  , , ,

Gestion du trac et des émotions en pédagogie vocale

Changer nos comportements face à une situation donnée…

En tant que prof de chant j'ai pu constater qu'il y a deux pôles à explorer avec nos élèves pendant un cours de chant : la technique vocale d'une part et la gestion du mental, des émotions, des réactions à certaines situations d'autre part.

Et plus j'enseigne plus je me rends compte à quel point ce second point est essentiel.

J'ai même suivi une formation de relaxologue pour mieux comprendre ce trac, ces émotions parfois envahissantes qui peuvent empêcher d'avancer.

Alors oui on parle plus volontiers de coaching vocal lorsque l'on s'intéresse à la partie plus mentale, cognitive, émotionnelle de la voix.

Je n'aime pas beaucoup le terme de coach tout simplement car je le trouve trop employé pour tout et presque n'importe quoi.

On finit par ne plus savoir de quoi il s'agit.

Pour autant aborder les émotions, les réactions, les comportements liés à différentes situations vocales me semblent essentiel.

Pour illustrer mon propos je vous propose que nous regardions ensemble le comportement de deux de mes anciens élèves.


Bastien 

Bastien est un chanteur étonnant.

Vraiment étonnant.

Il a une très large tessiture et a une voix capable de faire presque tout ce qu'il veut.

Il me bluffe à chaque cours.

Il a aussi cette émotion dans la voix qui vous fait oublier la technique…

Quand il chante il vous transporte…

Mais voilà Bastien voit d'abord ce qui ne va pas.

Il oublie de voir en quoi sa voix est déjà incroyable.

Depuis 3 ans il n'ose pas passer les castings pour lesquels pourtant il se prépare.

Il trouve toutes les bonnes raisons de ne pas y aller.

Le fait est que c'est trop stressant, trop inquiétant.

Il ne se sent pas près.

Il se dit : « ça ne sert à rien, je ne serai jamais pris, je n'y arriverai jamais »

Et le jour où il parvient à trouver la force d'y aller il se sent tétanisé.

Il est stressé. Très stressé.

Il dort mal la veille.

Il se sent raide, le souffle court.

Son cœur s'accélère, il tremble.

Il a même envie de vomir.

Devant les casteurs il se décompose.

Il bafouille pour se présenter.

Il oublie les paroles du morceau.

Il se sent nul.

Il a envie de se cacher.

Décidément ce métier n'est pas pour lui…

Et pourtant vous vous savez qu'il a tout pour y arriver.


Léane

Léane est une jeune chanteuse fougueuse.

Elle rayonne, illumine l'espace.

Elle est enthousiaste et croit que tout est possible.

Elle ne se pose pas mille questions et fonce.

Elle chante bien, très bien même.

Elle a comme Bastien de très grandes qualités vocales.

Elle passe tous les castings depuis un an.

Elle a d'ailleurs commencé par ceux qui ne l'intéressaient pas vraiment.

« Pour s'habituer »

Elle a bien un peu le trac quand elle arrive au casting c'est sûr.

Les mains moites, le cœur qui s'accélère.

Elle tremble aussi un peu.

Mais elle se dit : « j'adore chanter, c'est trop bon, je vais donner tout ce que j'ai »

Elle a été prise dans une jolie production au 3e casting.

Alors qu'elle ne sait pas danser et que pour le rôle il faut savoir danser…


Interpréter le contexte

La différence entre Léane et Bastien ce n'est pas leur niveau vocal ou musical.

Je le trouve comparable même si évidement je n'aime pas comparer, on est tous unique !

Non vous l'aurez compris c'est bien leur manière d'appréhender la situation qui est différente.

Ce n'est donc pas la situation en elle même, si difficile soit-elle, qui induit le comportement.

C'est surtout la façon dont on interprète la situation qui joue sur notre comportement.

Cette nuance est essentielle.

Difficile parfois à accepter mais essentielle.

Pour être franche je m'identifie plus à Bastien qu'à Léane.

Et je sais que c'est le cas de très nombreux artistes.


J'ai une bonne nouvelle ça n'est pas une fatalité !!!

D'ailleurs depuis Bastien a une carrière impressionnante.

Il est même parti à Londres vivre son rêve.

Bon là sa tournée a été annulée du fait du confinement mais je ne doute pas que pour lui le plus dur est bel et bien derrière.

Il a réussi à changer sa manière d'interpréter les situations.

Il a pris conscience de ses forces.

Il a regardé les castings sous un autre angle.

Il a réussi, avec de nombreux efforts c'est vrai, à avancer.

Alors je sais qu'il doute toujours et que c'est un grand traqueur.

Mais en suivant ses aventures sur les réseaux sociaux je ne peux m'empêcher d'être bluffée.


D'ailleurs Léane aussi a une très belle carrière.

Cette fille est un rayon de soleil.

Elle chante notamment dans un trio vocal détonnant.

À son image pétillant et lumineux.

Et a récemment gagné un tremplin musical de renom international.

J'ai volontairement ici changé les prénoms mais s'ils lisent cet article je pense qu'ils se reconnaîtront… 😉


Comment faire évoluer son comportement face à une situation ?

Comment gérer ses émotions et ce trac ?

Vous allez me dire mais comment Bastien a fait pour faire évoluer son comportement ?

Comment a-t-il réussi à maîtriser ses émotions ?

Plusieurs étapes que je détaillerai sûrement dans de prochains posts ou une prochaine formation :

  • identifier et comprendre la situation et ces enjeux
  • comprendre ses réactions, la manière dont on interprète une situation 
  • identifier ces petits phrases parfois assassines qu'on se dit
  • identifier ses croyances face à cette situation
  • identifier les comportements réactionnels, les manœuvre d'évitement, les « oui mais »
  • identifier ses points forts, ceux sur lesquels on peut s'appuyer
  • identifier les emotions déclenchées et leurs intensités 

La liste ci-dessus est bien sûr non exhaustive et doit s'adapter à chacun.

Une fois comprises nos réactions face à une situation on peut modifier ses réactions.

Pour les rendre plus adaptées à nos objectifs.

Alors oui ce processus n'est pas si simple.

Gérer son trac, ses émotions ça s'apprend…

Comme l'accès à l'aigu ou la puissance vocale…

Oui on peut appeler coaching les cours où l'on s'y intéresse..

Oui parfois on a besoin d'être accompagné en parallèle par un psychologue ou un psycho-thérapeute c'est vrai.

C'est même régulièrement utile.

J'en connais qui ne souhaitent pas voir de « psys » comme si cela pouvait être presque honteux…

Les thérapies brèves, cognitives et comportementales notamment, donnent pourtant de très bons résultats.

Les techniques de coachings sont d'ailleurs parfois inspirées de ces thérapies cognitives, comportementales et émotionnelles même si attention la frontière entre thérapie et pédagogie doit être respectée.


Donc oui il existe des solutions.

Souvent d'ailleurs plus simples que ce qu'on s'était imaginé…


N'hésitez pas à nous dire dans les commentaires si cet article a résonné en vous, si vous connaissez ce type de problématique. Et quelles solutions vous avez pu mettre en place, ce qui vous a aidé.

Et merci de partager cet article si vous pensez qu'il peut aider ou intéresser certaines personnes.

Prenez soin de vous

Pour en découvrir plus...

Que maîtrisez-vous le moins ?

29 novembre 2018 |  , , , , ,

Par où commencer notre pratique vocale ?

 

Dans le post précédent nous avons réfléchi à la notion de bien chanter.

Si vous ne l'avez pas encore lu je vous invite à le faire avant de lire la suite…

Reprenons maintenant la liste que vous avez rédigée et qui pour vous représente les 5 compétences d'une personne dont vous diriez qu'elle chante bien.

Gérer les peurs de réussir…. Coaching vocal

29 avril 2020 |  , , , ,

Coaching vocal

Comment gérer une des peurs du succès…

 

Hier j'ai eu un coaching vocal passionnant avec une de mes élèves.

Passionnant mais retournant.

Depuis j'y repense assez souvent…

Conseils d’hygiène vocale

28 août 2013 |  , , , , , , , , , ,

Voici quelques trucs, astuces, conseils pour prendre soin de votre voix, la garder en bonne santé et optimiser vos capacités vocales…

  • avoir un prof compétent et bienveillant qui vous permet d’acquérir une technique vocale juste… Bah oui quoi ça compte…
  • au quotidien privilégiez des boissons à température ambiante en évitant, si possible, les boissons gazeuses et le lait pour certains (et l’alcool…)
  • avant et pendant l’utilisation de votre voix, répèts, concerts, cours, travail perso, il est conseillé de boire beaucoup d’eau encore une fois à température ambiante (l’hydratation est optimale sur les cordes vocales entre 24 et 48 h après que vous l’ayez bu…)
  • si vous avez la gorge sèche ou des mucosités résistantes des inhalations peuvent réellement vous aider
  • limiter tant que faire se peut le tabac… Eu oK j’enfonce des portes ouvertes ! Mais attention pas question d’arrêter de fumer quelques jours avant une date capitale… En effet les mucosités qui se détachent progressivement troubleraient vos sensations vocales.
  • si vous êtes chanteurs dans les musiques actuelles apprenez à régler vos niveaux vous-même et mieux encore achetez-vous un retour casque… De très nombreux forçages vocaux sont la conséquence d’un très mauvais retour lors des répètes ou des concerts
  • chanter vos morceaux dans une tonalité appropriée !!! D’accord les musiciens ne vont pas toujours être contents mais pour vous c’est indispensable pour préserver votre voix!!! Pour « faire passer la pilule » apprenez à réécrire les grilles pour les leur donner et ce pas la veille du concert…
  • de même éviter d’imiter la voix des autres en tout cas en puissance et en tessiture, j’en connais qui hélas se sont blessés à trop vouloir chanter comme untel ou untel – exercez-vous à la prise de conscience corporelle pour fixer les sensations du geste vocal approprié, et n’oubliez pas que tout votre corps chante et pas seulement votre larynx ! – dans le même ordre d’idées prenez conscience de votre posture et sachez retrouver la plus appropriée, facilitatrice pour l’émission vocale désirée (je pense tout particulièrement au belting…)
  • il est également très indiqué de traquer les douleurs musculaires quelle qu’elles soient mais tout particulièrement celles du dos et de la région cervicale… En effet des contractures ont une réelle incidence sur la voix chantée. (Je sais toutes ces dernières remarques me sont directement inspirées par mon métier de kiné, mais je vous assure que c’est indispensable… Et de très nombreux cours de chant n’en parle absolument pas…)
  • quand il fait froid gardé une écharpe autour du cou et penser à respirer par le nez, éviter si possible la clim
  • avant une date importante essayer de dormir le plus possible les quelques jours avant – si vous vous sentez stressés ou très traqueux apprenez quelques techniques de relaxation et de détente corporelle, rapides et efficaces elles font des merveilles.
  • pratiquer des exos de récupération vocale après une journée intense vocalement, un concert, une répète
  • identifier les 1ers signes de fatigues vocales pour y remédier avant même qu’elle n’apparaisse
  • se laver le nez au sérum phy, selon les besoins tous les jours mais surtout dès qu’un rhume ou autre affection ORL pointe le bout de son nez…

Voilà pour quelques conseils que j’espère utils. Bien sûr on ne peut pas tout faire, une journée ne dure hélas que 24 heures et en plus on dort beaucoup… On est tous différents, apprendre à connaître ses besoins vocaux c’est déjà progresser

Je laisse un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 commentaire

Anne-Sophie GeorgetteVox | 22 mai 2020 à 14 h 20 min Répondre

Super article Emmanuelle !!!
J’ai longtemps été Bastien, a bossé comme une dingue dans mon coin, pas oser monter sur scène, dire même au gens que je chantais où que j’avais pris des cours… quand j’étais ensuite en chorale, « postuler » pour les solo était très compliqué.
Et puis la vie fait qu’à un moment donné tu comprends que t’en as qu’une, et qu’il faut arrêter de s’excuser d’être là et de faire les choses qu’on aime !!!
Ce jour où j’ai arrêter de m’excuser constamment d’exister, je suis devenue plutôt Léane, et la suite tu l’as conné puisque j’ai débarqué dans ton local ahah 😀
J’ai toujours beaucoup d’appréhension lorsque je chante en solo mais j’y arrive de plus en plus, et le fait de gérer une chorale m’a aussi permis de prendre confiance !
La formation m’aide beaucoup aussi, je me sens plus légitime et du coup, je suis moins dans l’excuse encore une fois…
Bref, comme d’hab, super article !

S’abonner à la chaine YouTube

lun

11

Jan

Du 11 janvier 2021 au 26 mars 2022

Formation professeur de chant et de technique vocale

Montpellier et en ligne |  36 commentaires

Tout afficher