Blog

Voix et mental : une astuce pour gagner en confiance et progresser plus vite

Emmanuelle Trinquesse |  4 mars 2016 |  , , , ,

« On surestime souvent ses défauts et sous estime tout le temps ses qualités… »

Cette simple constatation peut tout changer ! Car oui pour gagner en confiance et enfin faire les progrès espérés il est important de se baser sur nos forces pour mieux cerner ce que l’on a besoin d’améliorer !

C’est un des principes de base de la pédagogie positive si souvent, trop souvent, tellement souvent, négligé !

 

Je vous propose donc dans cette vidéo de faire le point sur vos qualités vocales pour pouvoir les renforcer et vous en servir de tremplin !

Vous verrez c’est un exercice qui semble simple mais vous expérimenterez peut être, comme nombre d’entre nous, cette difficulté à décrire avec précision et sincérité vos capacités vocales.

Et pourtant on le sait ceux qui avancent, progressent, s’épanouissent sont clairement ceux qui sont simplement et humblement conscients de leurs forces ! Cela leur apporte une confiance enviable et un mental prêt à affronter d’éventuelles difficultés !

Je vous laisse donc regarder la vidéo et laisser dans les commentaires vos 3 principales qualités vocales !

Lire la suite

Attaque de son : bien démarrer pour une voix plus libre et souple

Emmanuelle Trinquesse |  14 mars 2016 |  , , , , , ,

Bien démarrer le son c’est essentiel. C’est souvent là que l’on risque de forcer ou même de se blesser.

Nous allons, dans l’exploration qui va suivre en vidéo, effectuer une prise de conscience corporelle qui va nous permettre de démarrer le son en toute sécurité et de manière plus efficace.

Je vous regarder la vidéo et je vous invite à m’indiquer dans les commentaires ce que vous avez noté, ressenti, expérimenté…

Lire la suite

Conseils d’hygiène vocale

Emmanuelle Trinquesse |  28 août 2013 |  , , , , , , , , , ,

Voici quelques trucs, astuces, conseils pour prendre soin de votre voix, la garder en bonne santé et optimiser vos capacités vocales…

  • avoir un prof compétent et bienveillant qui vous permet d’acquérir une technique vocale juste… Bah oui quoi ça compte…
  • au quotidien privilégiez des boissons à température ambiante en évitant, si possible, les boissons gazeuses et le lait pour certains (et l’alcool…)
  • avant et pendant l’utilisation de votre voix, répèts, concerts, cours, travail perso, il est conseillé de boire beaucoup d’eau encore une fois à température ambiante (l’hydratation est optimale sur les cordes vocales entre 24 et 48 h après que vous l’ayez bu…)
  • si vous avez la gorge sèche ou des mucosités résistantes des inhalations peuvent réellement vous aider
  • limiter tant que faire se peut le tabac… Eu oK j’enfonce des portes ouvertes ! Mais attention pas question d’arrêter de fumer quelques jours avant une date capitale… En effet les mucosités qui se détachent progressivement troubleraient vos sensations vocales.
  • si vous êtes chanteurs dans les musiques actuelles apprenez à régler vos niveaux vous-même et mieux encore achetez-vous un retour casque… De très nombreux forçages vocaux sont la conséquence d’un très mauvais retour lors des répètes ou des concerts
  • chanter vos morceaux dans une tonalité appropriée !!! D’accord les musiciens ne vont pas toujours être contents mais pour vous c’est indispensable pour préserver votre voix!!! Pour « faire passer la pilule » apprenez à réécrire les grilles pour les leur donner et ce pas la veille du concert…
  • de même éviter d’imiter la voix des autres en tout cas en puissance et en tessiture, j’en connais qui hélas se sont blessés à trop vouloir chanter comme untel ou untel – exercez-vous à la prise de conscience corporelle pour fixer les sensations du geste vocal approprié, et n’oubliez pas que tout votre corps chante et pas seulement votre larynx ! – dans le même ordre d’idées prenez conscience de votre posture et sachez retrouver la plus appropriée, facilitatrice pour l’émission vocale désirée (je pense tout particulièrement au belting…)
  • il est également très indiqué de traquer les douleurs musculaires quelle qu’elles soient mais tout particulièrement celles du dos et de la région cervicale… En effet des contractures ont une réelle incidence sur la voix chantée. (Je sais toutes ces dernières remarques me sont directement inspirées par mon métier de kiné, mais je vous assure que c’est indispensable… Et de très nombreux cours de chant n’en parle absolument pas…)
  • quand il fait froid gardé une écharpe autour du cou et penser à respirer par le nez, éviter si possible la clim
  • avant une date importante essayer de dormir le plus possible les quelques jours avant – si vous vous sentez stressés ou très traqueux apprenez quelques techniques de relaxation et de détente corporelle, rapides et efficaces elles font des merveilles.
  • pratiquer des exos de récupération vocale après une journée intense vocalement, un concert, une répète
  • identifier les 1ers signes de fatigues vocales pour y remédier avant même qu’elle n’apparaisse
  • se laver le nez au sérum phy, selon les besoins tous les jours mais surtout dès qu’un rhume ou autre affection ORL pointe le bout de son nez…

Voilà pour quelques conseils que j’espère utils. Bien sûr on ne peut pas tout faire, une journée ne dure hélas que 24 heures et en plus on dort beaucoup… On est tous différents, apprendre à connaître ses besoins vocaux c’est déjà progresser

Lire la suite

Les sensations corporelles guident notre geste vocal

Emmanuelle Trinquesse |  28 août 2013 |  , , , , , , , , , , , , ,

Corps et voix : l’importance des sensations corporelles

Comme vocaliste notre corps tout entier est notre instrument… Bon d’accord là j’enfonce des portes ouvertes… En tout cas j’espère vraiment qu’elles sont ouvertes ?

Voici donc une petite réflexion qui me tient tout particulièrement à cœur tant cette notion permet de gagner en temps et en mieux être.

Nous pourrions décrire 2 manières d’apprendre un nouveau savoir-faire corporel :

  • d’une part je fais l’action qui devrait m’aider à améliorer mon geste: je garde les côtes écartées, j’ouvre ma mâchoire, je me redresse… Et je répète et répète les mêmes actions jusqu’à ce qu’elles rentrent bien…
  • d’autre part je cherche à ressentir lorsque je fais un mouvement ce que celui-ci implique, déclenche… Par exemple pour reprendre l’ouverture de la mâchoire je commence par constater sa position quand je chante, je regarde ce que je peux lâcher, je l’ouvre et la ferme pour sentir ce que cela change… Je me mets en écoute corporelle, je suis attentif à mes sensations quelles qu’elles soient et laisse mon corps réajuster mon geste (il le fait très bien)… Je contourne le cérébral pour être plus corporel…

Ces 2 modes d’accompagnement d’un nouvel apprentissage ne s’opposent pas mais se complètent. Néanmoins je trouve le second très riche et très efficace… À vrai dire j’en suis de plus en plus convaincue et les résultats que cela engendre ne cessent de m’étonner. J’ai bien conscience que ce mécanisme n’est pas simple à mettre en place, qu’au départ on a l’impression de ne rien sentir… Et pourtant très très vite des sensations naissent, des images mentales se forment et les progrès se font vite sentir. Et dites vous bien une chose il n’y a pas de bonnes ou de mauvaises réponses quant aux sensations corporelles: ce sont les vôtres et elles ont toujours raison!!! Ce sont elles qui vont guider votre geste vocal et le rendre beaucoup beaucoup plus efficace…

Lire la suite

Conseils d’hygiène vocale

Emmanuelle Trinquesse |  28 août 2013 |  , , , , , , , ,

Voici quelques trucs, astuces, conseils pour prendre soin de votre voix, la garder en bonne santé et optimiser vos capacités vocales…

  • avoir un prof compétent et bienveillant qui vous permet d’acquérir une technique vocle juste… Bah oui quoi ça compte…
  • au quotidien privilégiez des boissons à température ambiante en évitant, si possible, les boissons gazeuses et le lait pour certains (et l’alcool…)
  • avant et pendant l’utilisation de votre voix, répèts, concerts, cours, travail perso, il est conseillé de boire beaucoup d’eau encore une fois à température ambiante (l’hydratation est optimale sur les cordes vocales entre 24 et 48 h après que vous l’ayez bu…)
  • si vous avez la gorge sèche ou des mucosités résistantes des inhalations peuvent réellement vous aider
  • limiter tant que faire se peut le tabac… Eu oK j’enfonce des portes ouvertes ! Mais attention pas question d’arrêter de fumer quelques jours avant une date capitale… En effet les mucosités qui se détachent progressivement troubleraient vos sensations vocales.
  • si vous êtes chanteurs dans les musiques actuelles apprenez à régler vos niveaux vous-même et mieux encore achetez-vous un retour casque… De très nombreux forçages vocaux sont la conséquence d’un très mauvais retour lors des répètes ou des concerts
  • chanter vos morceaux dans une tonalité appropriée !!! D’accord les musiciens ne vont pas toujours être contents mais pour vous c’est indispensable pour préserver votre voix!!! Pour « faire passer la pilule » apprenez à réécrire les grilles pour les leur donner et ce pas la veille du concert…
  • de même éviter d’imiter la voix des autres en tout cas en puissance et en tessiture, j’en connais qui hélas se sont blessés à trop vouloir chanter comme untel ou untel
  • exercez-vous à la prise de conscience corporelle pour fixer les sensations du geste vocal approprié, et n’oubliez pas que tout votre corps chante et pas seulement votre larynx !
  • dans le même ordre d’idées prenez conscience de votre posture et sachez retrouver la plus appropriée, facilitatrice pour l’émission vocale désirée (je pense tout particulièrement au belting…)
  • il est également très indiqué de traquer les douleurs musculaires quelle qu’elles soient mais tout particulièrement celles du dos et de la région cervicale… En effet des contractures ont une réelle incidence sur la voix chantée. (Je sais toutes ces dernières remarques me sont directement inspirées par mon métier de kiné, mais je vous assure que c’est indispensable… Et de très nombreux cours de chant n’en parle absolument pas…)
  • quand il fait froid gardé une écharpe autour du cou et penser à respirer par le nez, éviter si possible la clim
  • avant une date importante essayer de dormir le plus possible les quelques jours avant
  • si vous vous sentez stressés ou très traqueux apprenez quelques techniques de relaxation et de détente corporelle, rapides et efficaces elles font des merveilles.
  • pratiquer des exos de récupération vocale après une journée intense vocalement, un concert, une répète
  • identifier les 1ers signes de fatigues vocales pour y remédier avant même qu’elle n’apparaisse
  • se laver le nez au sérum phy, selon les besoins tous les jours mais surtout dès qu’un rhume ou autre affection ORL pointe le bout de son nez…

Voilà pour quelques conseils que j’espère utils. Bien sûr on ne peut pas tout faire, une journée ne dure hélas que 24 heures et en plus on dort beaucoup… On est tous différents, apprendre à connaître ses besoins vocaux c’est déjà progresser

Lire la suite

Les sensations corporelles guident notre geste vocal

Emmanuelle Trinquesse |  28 août 2013 |  , , , , , , , , , , ,

Corps et voix: l’importance des sensations corporelles

Comme vocaliste notre corps tout entier est notre instrument… Bon d’accord là j’enfonce des portes ouvertes… En tout cas j’espère vraiment qu’elles sont ouvertes?

Voici donc une petite réflexion qui me tient tout particulièrement à cœur tant cette notion permet de gagner en temps et en mieux être.

Nous pourrions décrire 2 manières d’apprendre un nouveau savoir-faire corporel:

– d’une part je fais l’action qui devrait m’aider à améliorer mon geste: je garde les côtes écartées, j’ouvre ma mâchoire, je me redresse… Et je répète et répète les mêmes actions jusqu’à ce qu’elles rentrent bien…

– d’autre part je cherche à ressentir lorsque je fais un mouvement ce que celui-ci implique, déclenche… Par exemple pour reprendre l’ouverture de la mâchoire je commence par constater sa position quand je chante, je regarde ce que je peux lâcher, je l’ouvre et la ferme pour sentir ce que cela change… Je me mets en écoute corporelle, je suis attentif à mes sensations quelles qu’elles soient et laisse mon corps réajuster mon geste (il le fait très bien)… Je contourne le cérébral pour être plus corporel…

Lire la suite

Un geste vocal facile à réaliser

Emmanuelle Trinquesse |  28 août 2013 |  , , , , , , , ,

Apprendre à chanter : quand la voix devient facile à contrôler

Comment sait-on lorsque le geste vocal est correctement réalisé? C’est une des questions qui revient le plus souvent…

Mais c’est vrai comment peut-on être certain que l’on effectue un bon geste vocal… Pour illustrer ce thème je vais citer un de mes élèves, excellent chanteur notamment de comédie musicale, au début d’une de nos séances de travail:

– moi (en mettant l’eau à bouillir): comment ça va? Comment va la voix?

– lui (en choisissant un thé): bien mais je suis troublé, ça va sans aller…

– moi: ???

– lui: non en fait ça va bien mais je ne sais pas si c’est ça…

– moi: ??????

– lui: en fait c’est trop facile, hier en représentation j’avais l’impression de ne rien faire, comme si la voix sortait toute seule… C’est très déstabilisant…

Et oui mais tout est dit…

On sait que le geste vocal est en place lorsqu’il se fait tout seul, qu’il n’y a qu’à le laisser faire… Comme dirait Jean-Blaise Roch: « c’est facile à faire, difficile à trouver »

Lire la suite

Comment travailler sa voix

Emmanuelle Trinquesse |  2 décembre 2012 |  , ,

Comment organisée son travail vocal

Je ne sais pas pour vous mais moi je suis un paradoxe ambulant… D’une part je trouve que les journées sont bien trop courtes et d’autres part quand j’ai enfin du temps je ne parviens pas toujours à l’optimiser.

Voici donc une petite réflexion qui je l’espère vous aidera à pratiquer plus efficacement…

Premièrement identifier 2 ou 3 objectifs vocaux tel que par exemple améliorer mes aigus.

Pour atteindre ce but à moyen terme, un mois peut être, nous pouvons commencer par nous fixer un objectif facilement atteignable à réaliser dans la journée. Par exemple travailler sur la régularité du débit d’air ou sur le relâchement de la mâchoire… À chaque petit objectif 2 ou 3 exos bien choisis et faciles suffisent!!! Comme me l’a fait récemment constater une de mes élèves on surestime ce que l’on peut faire en une journée mais on sous estime ce que l’on peut réaliser en un an… Je trouve cette phrase très rassurante, pas vous? Donc un petit objectif par jour atteignable et en un an nous aurons fait des pas de géant!!!

Deuxièmement la plupart des exercices de technique vocale sont plus efficaces s’ils sont fait souvent et pas longtemps… Alors bien sûr on adorerait tous avoir tous les jours un laps de temps déterminé pour bosser le corps et la voix… Mais voilà la vie est ainsi faite que ça n’est pas toujours possible. Alors il nous faut optimiser le temps que l’on a réellement… Par exemple j’ai habité 10 ans au 10e étage, non je ne vais pas vous conseiller de monter les 10 étages à pied rassurez vous… Et donc force est de constater que j’attendais l’ascenseur minimum 10 mns par jour. Alors plutôt que de m’agacer parce-que effectivement il n’arrivait pas toujours assez vite j’ai décidé d’optimiser ce temps en l’occupant par un travail corporel et respiratoire. Qui m’a été extrêmement profitable, et oui 10 mns par jour peuvent faire de petits miracles… Riche de ce constat j’ai donc optimiser ma journée: la douche pour traquer les tensions corporelles inutiles, l’arrêt de bus pour vocaliser discrètement, le bus ou le métro pour l’ancrage, la lessive pour les résonateurs…

Lire la suite

S’abonner à la chaine YouTube

lun

11

Jan

Du 11 janvier 2021 au 26 mars 2022

Formation professeur de chant et de technique vocale

Montpellier et en ligne |  28 commentaires

lun

29

Mar

Le 29 mars 2021

Le piano à l’usage des professionnels de la voix

En ligne  |  0 commentaire

Tout afficher